Orsay, « ville propre » ?

Quel est le point commun entre les déchets et les constructions du centre-ville ?

Leur prolifération !

Les coups de com’ de la mairie ne tromperont personne : notre ville n’a pas la propreté qu’elle mérite. Mégots, papiers et canettes jonchent le sol… sans oublier les containers qui débordent et les dépôts sauvages ! Telle une chimère, le « World cleanup day » dissimule une réalité guère reluisante.

Passage du chemin de fer, îlot de la Poste… les endroits disgracieux se donnent toujours à voir et malmènent notre odorat. Pourquoi ne pas enterrer partiellement les containers comme il en avait été question à une époque ? Alors qu’il est davantage demandé aux Orcéens (nettoyer leur trottoir, subir un cimetière plus traité ressemblant à certains endroits à un terrain vague…), la mairie semble prendre ses distances avec ce sujet. Rien n’a véritablement évolué dans le bon sens, malgré les alertes.

Au lieu d’envoyer notre police municipale verbaliser les automobilistes Orcéens ayant commis l’impair d’oublier de payer pour stationner dans « leur » centre-ville, ne serait-il pas plus judicieux de s’attaquer aux auteurs de ce type d’incivilité ? Les campagnes de sensibilisation sont si discrètes qu’elles ne sont pas suivies d’effet. Et si les Orcéens étaient responsabilisés, « pollueur = payeur » ?

Espérons que cette problématique ait enfin la considération escomptée dans les mois à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *